Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2015 1 27 /07 /juillet /2015 21:12

Ecureuil, galaxie, espace, ciel, mer, nuage, soleil, taxi, dragon, marguerite, évasion, bronzage, étape, vélo, maison, chaleur, téléphone.

La foule envahissait le forum. Les places étaient réservées depuis très très longtemps et certaines s’étaient revendu une fortune, bien plus chères que pour la course de vélo-taxi, sport le plus prisé dans la galaxie du Soleil. Tout le monde se pressait devant les stands de friandises et boissons. Pour l’occasion on avait inventé le « ciel-marguerite », dans un grand verre des couches alternées de liquides bleus, jaunes, blancs aux gouts d’orange amer, d’huitres et de moutarde. C’était une tuerie !

Enfin ! Tout le monde fut assis pour assister à la conférence du professeur Ecureuil de Maisons. Il ressemblait au professeur Tournesol dans Tintin. Brillant, une coiffure improbable, très intelligent, des lunettes de vue tridimensionnelle mais aussi une imagination sans limite.

Ce qui le rendait si célèbre et très apprécié de la populace était cette imagination super-développée et une éloquence de grand tragédien.

Il avait inventé le dragon-bronzage dans l’espace-chaleur de son laboratoire. Il avait trouvé le moyen d’extraire l’énergie nécessaire en faisant un pont mer-nuage qui provoquait des orages en courant continu pour alimenter le téléphone-maison que lui avait laissé en souvenir l’extraterrestre E.T lors de son évasion en vélo. Pour la première étape de la course de dragons, le professeur avait inventé une nouvelle mesure du temps : étape-vélo, qui faisait référence à une antique course cycliste renommée : Paris-Roubaix.

07-2015 © Mélodie-M

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélodie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mélodie
  • Le blog de Mélodie
  • : Plaisir d'écrire
  • Contact

Profil

  • Mélodie

Le jardin de Mélodie

Toi, l'ami qui vient me lire,

Ici, tu es libre.
Tu peux juste passer le long de la clôture,
entrouvrir la petite porte,
ou bien venir t' asseoir sur le banc,
Coin-de-jardin.JPG t'imprégner des senteurs fleuries
des arbres de l'amour et de l'amitié,
des fleurs parfumées
De tendresse, de plaisir et de douceur
Reste, je te rejoindrais
à l'ombre des arbres
pour te donner la quiétude et la sérénité,
et si tu es bien, accepte quelques fleurs... 
Mon ami Sophocle,
ici tu verras comme
"il est doux de perdre la conscience de tes malheurs",
dis moi quand tu seras de passage!
Juste un signe qui sera
une graine de bonheur dans mon jardin! 

Recherche

Textes protégés

sceau1ah

00048925