Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2008 6 05 /04 /avril /2008 19:00

Jouer à l’expansion sur le poème :

            Ce matin,

            Il y avait

            Des milliers

            De diamants

            Dans les champs.

            Les gens ont dit :

            « C’est la gelée. »

            Mais moi,

            Je sais bien

            Que c’est la lune

            Qui a fait craquer

            Tous ses colliers.    

 

Ce matin, il fait nuit. Le soleil s’est levé mais de gros nuages le cachent. J’entrebâille les volets, le vent souffle très fort et arrache les ventaux de mes mains. La pluie s’engouffre par l’ouverture et en quelques secondes je suis trempée de la tête aux pieds. Je referme difficilement la fenêtre… Je regarde dehors… Il y avait bien un salon de jardin sur la terrasse, tout est parti ! Des branches d’arbres jonchent le sol. Des milliers de feuilles déchiquetées tapissent le gazon. Entre deux gros nuages un petit trait de soleil tombe sur les feuilles et les fait briller comme des centaines de diamants. La pluie se calme un peu et je peux distinguer au loin au de la de la clôture du jardin. Dans les champs les colzas sont couchés et ont perdu leur belle couleur jaune. Je suis surprise, ébahie… Et pourtant, les gens ont dit : « ce sera la tempête du siècle ! » Je grelotte, pieds nus sur les tommettes ! Ma chemise trempée me colle sur la peau. Il fait froid dans la chambre :   « c’est la gelée ! » Mais moi, si je reste là, je vais attraper froid ! Le ciel commence à s’ alléger des nuages. Sur un coin de ciel, je pense que c’est la lune… Je dois délirer … Je vais me changer, prendre un bon bain chaud, je verrai plus clair après. Et puis d’abord, qui a fait craquer le ciel ? hein ? Pourquoi il n’est pas content ? … Oh ! là ! là ! Je crois qu’un peu de relaxation me fera du bien … Et après pour rire … J’irai réveiller grand-mère et comme quand j’étais petite, je mettrai tous ses colliers et ses chaussures à talons… 

Jeudi 21 Février 2008


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Azalaïs 06/01/2009 18:20

C'est intéressant comme exercice, je m'abonnerais bien, on ne sait jamais, mais je cours tellement après le temps!

Présentation

  • : Le blog de Mélodie
  • Le blog de Mélodie
  • : Plaisir d'écrire
  • Contact

Profil

  • Mélodie

Le jardin de Mélodie

Toi, l'ami qui vient me lire,

Ici, tu es libre.
Tu peux juste passer le long de la clôture,
entrouvrir la petite porte,
ou bien venir t' asseoir sur le banc,
Coin-de-jardin.JPG t'imprégner des senteurs fleuries
des arbres de l'amour et de l'amitié,
des fleurs parfumées
De tendresse, de plaisir et de douceur
Reste, je te rejoindrais
à l'ombre des arbres
pour te donner la quiétude et la sérénité,
et si tu es bien, accepte quelques fleurs... 
Mon ami Sophocle,
ici tu verras comme
"il est doux de perdre la conscience de tes malheurs",
dis moi quand tu seras de passage!
Juste un signe qui sera
une graine de bonheur dans mon jardin! 

Recherche

Textes protégés

sceau1ah

00048925