Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2008 6 05 /04 /avril /2008 19:15

 


Je rentre de vacances, et je t'ai laissé, toi, mon amour, mon amant.

T u es resté, inlassable, insatiable, mais toujours beau, merveilleux.

Tu m'as prise dans tes bras si forts, quand tu étais calme et

je me suis laissée bercer, doucement, tendrement.

J'ai nagé vers le large, espérant que tu me gardes.

Mais d'une vague plus grosse, tu m'as rejeté en murmurant

que ce n'était pas encore mon tour.

Oh! amour cruel! Quand tu t'es déchaîné, je me suis battue contre toi.

J'ai plongé dans les vagues qui m'on roulée jusqu'à la grève, 

j'ai essayé de surfer les plus grosses,

qui m'ont balayée comme un fétu de paille.

Je suis revenue jusqu'à l'épuisement et inexorablement tu m'as rejetée.

A bout de souffle je me suis écroulée sur le sable,

te défiant, te maudissant, mais t'aimant à en perdre la raison.

Je te regarde aller et venir sur le sable, fascinée.

Je t'aime que tu sois bleu et limpide sous le soleil,

ou grondant, rugissant, roulant des vagues monstrueuses prêtes à tuer,

sous le vent et les nuages noirs.


Toi, l'Océan tu seras mon dernier amant.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélodie - dans La mer et moi
commenter cet article

commentaires

pb-r 16/04/2008 14:23

On a beau être informaticienne, ça n'empêche pas d'être poète... et d'écouter les grosses vagues...Au fait, ils son pas tous comme ça les rugbymen...

pb-r 09/04/2008 20:10

Alors comme ça t'aime les rugbymen ? (sur le calendrier, bien sûr...) Et tu pouvais pas le dire plus tôt...Bon, tant pis, bonne soirée...

Mélodie 10/04/2008 08:57



juste sur le calendrier...
sur le terrain ils sont un peu trop boueux, amochés, bigornés... inabordables.
bonne journée


Luc 08/04/2008 10:38

bonjour Mélodiemerci d'avoir avoué ta préférence pour les rugbymen en calendrier je sais maintenant !je lirai ton spleen car il semble de velours

soustre jean 08/04/2008 01:27

Ah! Oui! j'adore! c'est tendre, puis sensuel et violent pour finir sur le sable. J'étais sur la côte nord de la République Dominicaine c'était ressemblant.

pb-r 07/04/2008 00:06

Belle mélodie... Flux, reflux... Dommage, moi, j'ai les pieds dans la mer... pas l'Océan... -:)A bientôt...

Présentation

  • : Le blog de Mélodie
  • Le blog de Mélodie
  • : Plaisir d'écrire
  • Contact

Profil

  • Mélodie

Le jardin de Mélodie

Toi, l'ami qui vient me lire,

Ici, tu es libre.
Tu peux juste passer le long de la clôture,
entrouvrir la petite porte,
ou bien venir t' asseoir sur le banc,
Coin-de-jardin.JPG t'imprégner des senteurs fleuries
des arbres de l'amour et de l'amitié,
des fleurs parfumées
De tendresse, de plaisir et de douceur
Reste, je te rejoindrais
à l'ombre des arbres
pour te donner la quiétude et la sérénité,
et si tu es bien, accepte quelques fleurs... 
Mon ami Sophocle,
ici tu verras comme
"il est doux de perdre la conscience de tes malheurs",
dis moi quand tu seras de passage!
Juste un signe qui sera
une graine de bonheur dans mon jardin! 

Recherche

Textes protégés

sceau1ah

00048925