Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2008 6 19 /04 /avril /2008 07:00

 

Un amant! le rêver! l'imaginer!

Celui qui n' existe pas, peut-être illégitime, clandestin.

Mais qui est là, présent dans mes pensées.

Lui écrire un petit mot, simplement pour lui dire "pense à moi!"...

Et lui raconter, en souriant, en riant, pour le tenter:

la prochaine fois ...

Je viendrai pour t'aimer,

je viendrai pour te faire l'amour,

je viendrai pour que tu me désires,

je viendrai pour que tu me fasses l'amour.

Je viendrai savourer chaque instant de ce bonheur volé

sans penser que le temps nous sera compté.

Je viendrai.....

t'embrasser avec tendresse, avec passion

prendre tout mon temps pour

te déshabiller avec douceur,

explorer ton corps de mes mains,

te caresser de mes lèvres,

te prendre,

te tenter et te donner le plaisir....

Je viendrai....

me blottir tout contre toi,

sentir ton désir contre moi,

laisser ta bouche me dévorer de baisers,

t'offrir mon corps,

laisser tes mains m' effeuiller, me caresser, me prendre.

Je viendrai pour que nos deux corps ne fassent plus qu'un,

plonger mes yeux dans ton regard,

Et t'aimer...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélodie - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Guthin 20/04/2008 12:48

Boff le BR  on attendra ce n'est pas le but. Ah!! Bien il est superbe son document d'ailleurs il parle de ......mon homonyme….sourire .
Tu sais j’ai eu l’impression faire un bon de vingt ans en arrière en lisant son bouquin je me revoyais dans les rues , le bld  Mich  , le Cluny  et le Lion de Denfer.Mais je ne vais pas te dévoiler la suite .
Je te souhaite un bon WE
bises
 

Présentation

  • : Le blog de Mélodie
  • Le blog de Mélodie
  • : Plaisir d'écrire
  • Contact

Profil

  • Mélodie

Le jardin de Mélodie

Toi, l'ami qui vient me lire,

Ici, tu es libre.
Tu peux juste passer le long de la clôture,
entrouvrir la petite porte,
ou bien venir t' asseoir sur le banc,
Coin-de-jardin.JPG t'imprégner des senteurs fleuries
des arbres de l'amour et de l'amitié,
des fleurs parfumées
De tendresse, de plaisir et de douceur
Reste, je te rejoindrais
à l'ombre des arbres
pour te donner la quiétude et la sérénité,
et si tu es bien, accepte quelques fleurs... 
Mon ami Sophocle,
ici tu verras comme
"il est doux de perdre la conscience de tes malheurs",
dis moi quand tu seras de passage!
Juste un signe qui sera
une graine de bonheur dans mon jardin! 

Recherche

Textes protégés

sceau1ah

00048925