Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2008 6 26 /04 /avril /2008 09:30

Elle est assise à la terrasse, malgré le froid. Ses mains autour de la tasse de thé, elle lève son visage au soleil. Elle ferme les yeux pour ne pas être éblouie. Comme chaque fois qu'elle l'attend, elle repense à leur première rencontre, douce et amère. Parce qu'elle n'était pas prête à avoir un amant ...Amère, parce qu'elle a su qu'elle ne serait que la maîtresse. Douce parce qu'il est venu vers elle....

Un peu plus loin un couple d'amoureux réinventait le monde et riait de bonheur. Elle les enviait. Elle aussi aurait aimé être deux. Etre assise auprès d'un homme, qui lui raconterait le ciel et les étoiles. Un homme dont le genou toucherait le sien, un homme qui lui prendrait la main en lui parlant de son sourire, de son rire, de sa voix. En lui disant, hier je n'étais rien, mais aujourd'hui et demain il y aura nous. Un homme qui lui ferait l'amour du regard... Ses mains avaient tremblé au risque de renverser sa tasse. Elle s'était brûlée en buvant le thé. Elle avait reposé la tasse... Elle repensait à sa vie, aux 20 dernières années. Elle savait qu'elle avait raté le bon tournant, car sans être malheureuse, elle ne se sentait pas heureuse. Et puis ces derniers mois qui l'avaient complètement chamboulée, perturbée, allant presque à la dépression, elle s'était reprise et avait décidé de forcer le destin.

Et c'est ainsi qu'aujourd'hui elle l'attend...

Comme aujourd'hui elle était assis à cette terrasse, mais par un beau jour d'été. La terrasse était bondée, seule la place à côté d'elle était libre. Il s'était assis à ses côtés en se présentant avec cette assurance -un peu énervante- de ces hommes sûrs de leur charme. Il n'était pas beau au sens où on l'entend généralement, mais il avait quelque chose, d'étrange, de particulier qui faisait qu' on le remarquait. Peut-être la couleur de ses yeux, bleus-verts comme l'eau du lagon. Ils avaient commencé à parler, elle un peu réticente puis doucement s' était détendue, riant même. Un reflet de soleil sur sa main l'avait rappelé à la réalité et l'avait faite se raidir, lui rappelant qu'elle aussi n'était pas libre. Marié. Il avait vu son mouvement de recul. Il avait eu ce sourire si triste. Il avait baisser les yeux, voilant ainsi son regard. Quand il avait relevé les yeux, son visage était devenu grave et avait perdu de son insouciance, de cette gaieté légère. Alors il s'était levé en s'excusant, et ne sachant pas pourquoi elle avait posé sa main sur son bras en lui disant "non, ne partez pas".

Il s'était rassis, et un long silence s'était installé qu'elle avait réussi à rompre en posant sa main gauche sur la sienne et il avait vu l'alliance... La question avait fusé, un peu brusque "Pourquoi, m'avoir retenu alors?" Elle avait haussé les épaules en répondant: "Je ne sais pas, une impulsion! Je ne voulais pas vous voir disparaître, comme cela, triste, malheureux".

Aujourd'hui, elle l'attend. Ils n'ont plus cet anneau à la main gauche. Juste une marque qui leur rappelle qu'il n'ont pas toujours été libres de s'aimer. 
Quand il s'assiéra auprès d'elle, il lui dira: "bonjour, mon amour, je t'aime",et dans ses yeux elle verra son propre sourire se refléter...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Loula 29/04/2008 11:44

J'ai découvert ton blog par la communauté, tout simplement. Ta nouvelle "Douce-Amère" m'a accrochée.  J'ai beaucoup aimé cette histoire qui peut arriver à n'importe quelle femme. Elle est écrite avec beaucoup de sensibilité. Je reviendrai avec plaisir lire tes écrits. A bientôt

pb-r 29/04/2008 10:16

Encore un mec qui se tire... pas de chance ! lol...Jolie histoire de rencontre. Pas bien compris celle du GPS au-dessus, mais bon...Dis-moi, pourquoi ne réponds-tu jamais aux com' ?

Mélodie 29/04/2008 10:49



c'est bien un mec qui se tire, comme ça on n'a pas besoin de le larguer!   lol 
GPS:  je suis toujours curieuse de voir comment les lecteurs arrivent sur mon blog. Et j'ai trouvé ce critère de recherche sur google amusant. 

quand à répondre, je l' ai déjà fait... mais mon sens de l'orientation étant nul, je ne retrouvais plus "répondre au commentaire".

à bientôt



guthin 28/04/2008 12:10

Non pas Zorro....sourires il faudra être patiente .....

Guthin 27/04/2008 20:58

Coucou Mèl je viens te souhaiter une très bonne semainebisesGG

Présentation

  • : Le blog de Mélodie
  • Le blog de Mélodie
  • : Plaisir d'écrire
  • Contact

Profil

  • Mélodie

Le jardin de Mélodie

Toi, l'ami qui vient me lire,

Ici, tu es libre.
Tu peux juste passer le long de la clôture,
entrouvrir la petite porte,
ou bien venir t' asseoir sur le banc,
Coin-de-jardin.JPG t'imprégner des senteurs fleuries
des arbres de l'amour et de l'amitié,
des fleurs parfumées
De tendresse, de plaisir et de douceur
Reste, je te rejoindrais
à l'ombre des arbres
pour te donner la quiétude et la sérénité,
et si tu es bien, accepte quelques fleurs... 
Mon ami Sophocle,
ici tu verras comme
"il est doux de perdre la conscience de tes malheurs",
dis moi quand tu seras de passage!
Juste un signe qui sera
une graine de bonheur dans mon jardin! 

Recherche

Textes protégés

sceau1ah

00048925