Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 06:00

Raconte-moi ton premier secret…

Le premier ? Parce qu’il y en aurait d’autres ?

Que de secrets garde-t-on tout au long d’une vie ! De vrais secrets ? Pas tant que ça !

Alors commençons par le premier, puisque c’est là le but du jeu.
Le premier secret ? Une idée, une pensée qu’on a gardée scrupuleusement pour soi. L’objet qu’on a caché, enfoui pour que personne ne le trouve. Et qui glisse obstinément entre les mains de celui qui l’effleure. 

C’est quelques fois la bêtise, l’interdit qu’on a fait dont personne ne se rend compte, que personne n’a vu ou qu’on n’a jamais avoué.

On n’en parle pas. Au creux de la nuit, dans des moments de solitude, on y pense, on se le raconte et re-raconte en pensant à ceux qui seraient surpris s’ils savaient ; alors, on sourit.

C’est comme une dégustation d’un bon vin. On le hume, on se délecte de son parfum. On admire sa couleur, sa consistance. Il tourne dans notre tête comme on fait tourner le verre-ballon. On le décrit, on lui donne tous les adjectifs les plus beaux. On savoure cette idée qu’on est le seul à connaître.

C’est comme la gorgée de vin qui glisse sur les papilles. A peine piquante, le goût se fait doucement en harmonie avec le parfum qui le premier a envahi les narines. Toutes les sensations reviennent, envahissantes, bonheur, malaise, honte peut-être, mais on ne peut s’empêcher de les revivre.

Doucement elles s’estompent, nous laissant tomber dans une certaine quiétude, ou inquiétude de peur que cela soit découvert.

C’est aussi, l’envie de dire : « je vais te raconter mon secret ».

 

Mais si je te le raconte, ce ne sera plus mon secret !

 

Alors, mon premier secret c’était, parce qu’il y a longtemps qu’il ne l’est plus.

 

J’avais 6ans. Un jour ma maman m’a dit : « je vais te dire un secret. Mais il ne faudra le raconter à personne. » J’ai hoché la tête. « Papa et moi, nous allons divorcer ». Je n’ai pas vraiment compris ce que cela signifiait.

Le lendemain matin, à l’école, la maitresse nous a dit de nous asseoir, juste avant la leçon de morale, j’ai levé le doigt pour demander la parole. La maitresse m’a donné l’autorisation de parler.

Je me suis levée et j’ai dit : « Mon papa et ma maman vont divorcer, c’est un secret, il faut le dire à personne »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélodie - dans Jeux de mots
commenter cet article

commentaires

pb-r 18/05/2008 12:25

Triste et mignon... mais encore une cicatrice supplémentaire...

Mélodie 19/05/2008 12:04



(sourire) c'est le genre de cicatrices qui dicte nos actes le reste de nos vies...



scoobydu41 17/05/2008 16:16

un peu jeune pour comprendre ce genre de secret

Présentation

  • : Le blog de Mélodie
  • Le blog de Mélodie
  • : Plaisir d'écrire
  • Contact

Profil

  • Mélodie

Le jardin de Mélodie

Toi, l'ami qui vient me lire,

Ici, tu es libre.
Tu peux juste passer le long de la clôture,
entrouvrir la petite porte,
ou bien venir t' asseoir sur le banc,
Coin-de-jardin.JPG t'imprégner des senteurs fleuries
des arbres de l'amour et de l'amitié,
des fleurs parfumées
De tendresse, de plaisir et de douceur
Reste, je te rejoindrais
à l'ombre des arbres
pour te donner la quiétude et la sérénité,
et si tu es bien, accepte quelques fleurs... 
Mon ami Sophocle,
ici tu verras comme
"il est doux de perdre la conscience de tes malheurs",
dis moi quand tu seras de passage!
Juste un signe qui sera
une graine de bonheur dans mon jardin! 

Recherche

Textes protégés

sceau1ah

00048925