Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2008 3 09 /07 /juillet /2008 09:11
J'aime à imaginer le parc du château de Versailles déserté par les visiteurs...
Les jardins à la français immuables tirent leurs lignes géométriques. Les arbustes taillés, domptés gardent ce lieu rempli de sérénité. Les buis tels des régiments d'infanterie dans un défilé de 14 juillet font barrage à toute intrusion.
Au milieu du carré de pelouse où pas un brin ne dépasse des autres, je m'imagine en trouble-fête, non plutôt trouble-harmonie, installant ma chaise longue, mon parasol et ma glacière en plein milieu. Seule au milieu de toute cette rigueur soit disant harmonieuse. Juste moi et la nature. J'inviterais peut-être un ami pêcheur qui s'installerait au bord du grand canal, discutant de ses prises avec le héron.
Et puis à la nuit tombante nous errerions dans ces lieux et y observerions les fantômes. Quelques têtes couronnées en-peruquées errant autour du petit Trianon, pour certaines bien droite sur les épaules parfumées et poudrées, pour d'autres un peu égarées sous les bras. Et il y aurait les visages masqués des conspirateurs, les mains enchaînées, entraînés vers l'oubli de la Bastille. Nous ririons des dames se laissant aller à quelques besoins naturels ou se laissant trousser debout sous les escaliers. Et les ombrelles souillées par le contenu des vases de nuit que les femmes de chambre jettent par les fenêtres.

Puis nous disparaîtrions par la petite porte au fond du parc, cachée par quelques buissons échappés des cisailles du chef-jardinier des lieux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélodie - dans Fantastique
commenter cet article

commentaires

sand 12/07/2008 21:10

Si Versailles m'était conté, je l'imagine rempli de belles dames aux parfums capiteux jouant à travers les bosquets. Parfois j'imagine que le temps fait un pont entre le passé et le présent et je pourrais presque entendre leurs rires perlés...Alors je ferme les yeux et je laisse mon imagination m'emporter

Présentation

  • : Le blog de Mélodie
  • Le blog de Mélodie
  • : Plaisir d'écrire
  • Contact

Profil

  • Mélodie

Le jardin de Mélodie

Toi, l'ami qui vient me lire,

Ici, tu es libre.
Tu peux juste passer le long de la clôture,
entrouvrir la petite porte,
ou bien venir t' asseoir sur le banc,
Coin-de-jardin.JPG t'imprégner des senteurs fleuries
des arbres de l'amour et de l'amitié,
des fleurs parfumées
De tendresse, de plaisir et de douceur
Reste, je te rejoindrais
à l'ombre des arbres
pour te donner la quiétude et la sérénité,
et si tu es bien, accepte quelques fleurs... 
Mon ami Sophocle,
ici tu verras comme
"il est doux de perdre la conscience de tes malheurs",
dis moi quand tu seras de passage!
Juste un signe qui sera
une graine de bonheur dans mon jardin! 

Recherche

Textes protégés

sceau1ah

00048925