Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 13:22




Le ciel bleu azur nous fait deviner l'infini de l'univers. La lumière blanche du soleil matinal innonde le paysage. Les ombres raccourcissent doucement dans les ruines. Trop tôt pour les touristes. Dans les  ruelles vides quelques fantômes noctambules prennent le soleil avant la foule des étrangers.
Ils se souviennent de ces jours heureux où personne ne connaissait Pompéi. Ville prospère du temps jadis!
Ils revoient ces journées tranquilles où la vie s'écoulait comme une rivière claire et douce.
Les épouses dirigeait la maison. Les servantes s'activaient. Les pièces couvertes de mosaïques étaitent lavées à grande eau et la fontaine chantait au milieu de l'atrium. Aprés le travail, les hommes passaient un long moment aux thermes où de longues discussions leur permettaient de refaire le monde. D'autres se rendaient à la taverne où ils pouvaient autour d'une table bien garnie boire le bon vin des coteaux du Vésuve. De jeunes esclaves dansaient comme des vestales pour le plaisir de leurs yeux et de leurs sens. Que la vie était douce!
Ce jour-là, il faisait beau comme aujourd'hui. Un ciel bleu translucide et un soleil qui promettait la chaleur. Dans la boulangerie les fours chauffaient à plein rendement, et les grosses miches refroidssaient sur les murs de pierres. De l'autre côté de la rue, des femmes se pressaient dans la boutique de l'apothicaire et un peu plus loin on entendait les échos du marteau du forgeron. Des enfants couraient dans les ruelles déboulant dans les rues au risque de se faire renverser par les chars. 
Maintenant, on ne voyait plus la vie au coeur de cette ville. 
Pour venir en ville, il y avait des barrières de péage et des étrangers venaient s'y promener sans se souciaient que cette cité était devenue un cimetière qu'un jour, des curieux se disant chercheurs avaient fouillé, creusé. Ils avaient réveillé les morts en révélant leurs corps piégés par les cendres du volcan, tordus de douleur pour certains ou pour d'autres surpris dans leurs activités.
Aujourd'hui, cette heure les fantômes vont se retirer. Les cars vomiront leur cargaisons et bientôt  les touristes envahiront les lieux.

Pour Ecriture Ludique : Ecriture sur Image proposée par Harmonie

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélodie - dans Jeux de mots
commenter cet article

commentaires

Sand 12/06/2009 22:01

il vole comme un parfum de poussière du passé et de soleil blanc sur ce texte Bizzzzzzzzzzzz

Sand 12/06/2009 22:00

il vole comme un parfum de poussière du passé et de soleil blanc sur ce texte Bizzzzzzzzzzzz

bataillou 11/06/2009 07:06

à la lecture on imagine bien Pompeï grouillant de vie. belle illustration

perfecta 10/06/2009 14:37

J'ai lu ton bonjour dans la petite fabrique d'écriture et je voulais juste te dire que j'ai beaucoup aimé !

Présentation

  • : Le blog de Mélodie
  • Le blog de Mélodie
  • : Plaisir d'écrire
  • Contact

Profil

  • Mélodie

Le jardin de Mélodie

Toi, l'ami qui vient me lire,

Ici, tu es libre.
Tu peux juste passer le long de la clôture,
entrouvrir la petite porte,
ou bien venir t' asseoir sur le banc,
Coin-de-jardin.JPG t'imprégner des senteurs fleuries
des arbres de l'amour et de l'amitié,
des fleurs parfumées
De tendresse, de plaisir et de douceur
Reste, je te rejoindrais
à l'ombre des arbres
pour te donner la quiétude et la sérénité,
et si tu es bien, accepte quelques fleurs... 
Mon ami Sophocle,
ici tu verras comme
"il est doux de perdre la conscience de tes malheurs",
dis moi quand tu seras de passage!
Juste un signe qui sera
une graine de bonheur dans mon jardin! 

Recherche

Textes protégés

sceau1ah

00048925