Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 10:15



Je t'aime.
Laisse-moi te le dire au rythme des vagues, le vent orchestrant leurs mouvements.
Je te prendrai dans mes bras, l'eau t'habillant telle une longue toge de soie.
Paré de mille caresses je te transporterai au dela de tes rêves.
Enveloppé dans un manteau de vagues, je boirai ton souffle et t'emporterai pour un long sommeil brodé de milliers de rêves dans des abysses inconnus.
Chaque molécule d'eau te racontera les vagues, les courants, l'écume qui s'envole et vient se déposer comme un long rubans de dentelle sur la terre.
Je t'embrasserai pour atténuer ta peur et tous les fantômes de tous les temps te raconteront mon amour.
Je te raconterai ma main enserrant la coque du bateau, luttant contre le vent pour le maintenir à flot.
Regarde-moi, je sais que tu m'aimes quand tu plonges ton regard dans l'émeraude de mes flots.
Laisse-toi aller.
Viens! J'effacerai toutes tes peines, toutes tes angoisses.
Viens! je suis ton amante, je suis la mer!


Partager cet article

Repost 0
Published by Mélodie - dans La mer et moi
commenter cet article

commentaires

Michèle 27/08/2009 11:30

Merci à toi. bonne journée.

Michèle 27/08/2009 10:10

magnifique poème que je souhaiterai (avec ton accord ) mettre en ligne sur mon blog.j'aime beaucoup ton écriture elle dégage une belle sensibilité.Merci

Mélodie 27/08/2009 10:30


bonjour,
merci de ton commentaire. pas de problème pour mettre mon texte sur ton blog, sans oublier dy ajouter mon nom.
bien amicalement


Présentation

  • : Le blog de Mélodie
  • Le blog de Mélodie
  • : Plaisir d'écrire
  • Contact

Profil

  • Mélodie

Le jardin de Mélodie

Toi, l'ami qui vient me lire,

Ici, tu es libre.
Tu peux juste passer le long de la clôture,
entrouvrir la petite porte,
ou bien venir t' asseoir sur le banc,
Coin-de-jardin.JPG t'imprégner des senteurs fleuries
des arbres de l'amour et de l'amitié,
des fleurs parfumées
De tendresse, de plaisir et de douceur
Reste, je te rejoindrais
à l'ombre des arbres
pour te donner la quiétude et la sérénité,
et si tu es bien, accepte quelques fleurs... 
Mon ami Sophocle,
ici tu verras comme
"il est doux de perdre la conscience de tes malheurs",
dis moi quand tu seras de passage!
Juste un signe qui sera
une graine de bonheur dans mon jardin! 

Recherche

Textes protégés

sceau1ah

00048925