Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 07:34

Jeu pour la Petite fabrique d'écriture

http://azacamopol.over-blog.com

 

 

Demain... oui demain, je le ferai. Demain, après une bonne nuit de sommeil, j'aurai le courage. Eh ! Pourquoi pas aujourd’hui ? Hein ?

Parce que ... Je n'ai pas de raison de remettre à demain, ou plutôt si : des milliers.

Demain : dix années de demain. Chaque jour je remets à demain.

Devant mon miroir ! : "N'attends pas d'être une vieille pomme ridée ! Il y a dix ans tu ne voulais pas être une ménagère de plus de 50 ans... Et voila, tu y es. Le temps a passé."

 Je souris à mon reflet dans la glace. Ménagère de plus de 50 ans ! J’y suis, pas tout à fait la caricature, mais sur la bonne voie : Boulot, courses, ménage, cuisine, télé, dormir, boulot, … Les fêtes de fin d'année viennent de se terminer. Je ne l'ai pas fait avant pour ne pas gâcher cette période de joie. Mais là, si j'attends il y aura les anniversaires des enfants, puis les fêtes de Pâques, puis les vacances, ... Et ainsi de suite, il y aura toujours un demain.

Bon ! Aller, courage ! Demain, les enfants seront sortis, nous seront seuls tous les deux, juste la bonne situation pour lui annoncer que je vais le quitter.  Demain...

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélodie - dans Jeux de mots
commenter cet article

commentaires

sand 27/04/2010 14:19



On remet toujours à demain et demain ne vient jamais



reinette 13/04/2010 12:14



aie, aie aie, ça va faire mal. à moins qu'il ne s'y attend ou encore attend lui aussi de le faire.



Présentation

  • : Le blog de Mélodie
  • Le blog de Mélodie
  • : Plaisir d'écrire
  • Contact

Profil

  • Mélodie

Le jardin de Mélodie

Toi, l'ami qui vient me lire,

Ici, tu es libre.
Tu peux juste passer le long de la clôture,
entrouvrir la petite porte,
ou bien venir t' asseoir sur le banc,
Coin-de-jardin.JPG t'imprégner des senteurs fleuries
des arbres de l'amour et de l'amitié,
des fleurs parfumées
De tendresse, de plaisir et de douceur
Reste, je te rejoindrais
à l'ombre des arbres
pour te donner la quiétude et la sérénité,
et si tu es bien, accepte quelques fleurs... 
Mon ami Sophocle,
ici tu verras comme
"il est doux de perdre la conscience de tes malheurs",
dis moi quand tu seras de passage!
Juste un signe qui sera
une graine de bonheur dans mon jardin! 

Recherche

Textes protégés

sceau1ah

00048925