Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 05:00

 

Pour le défi 36 de la Ruche des beaux mots

 

Tu es là tout contre moi.

Nous marchons sur le sable,

Serrés l'un contre l'autre.

Le fracas des vagues nous empêche de parler.
Le soleil semble regretter de devoir se coucher.
De temps en temps tu te penches vers moi,

Tu murmures des mots tendres, des mots d'amour,

des "je t'aime".

Doucement tu m’embrasses,

D'un baiser merveilleux, langoureux et passionné

Qui promet le paradis du plaisir.

Tu me tournes vers toi, pour dire, "viens!"

Mon corps frissonne des promesses contenues dans ce petit mot.

Le soleil nous fait un dernier clin d'œil, et nous dit « à demain ».

Les surfeurs regagnent la plage.
Les vagues inlassables continuent de se casser sur le sable.
Tu me prends la main pour courir vers notre nid,

Caché sous les arbres de la pinède.

Et nous rions ensemble de bonheur.
Amour.

 

(08/2010) © Mélodie M

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélodie - dans Jeux de mots
commenter cet article

commentaires

abeilles50 31/08/2010 19:19



Bonsoir Mélodie,


Merci pour ta participation, qui est restée gravée sur le sable de la Ruche...


Que d'Amours de vacances sur les plages ! lol


Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz



sand 29/08/2010 14:19



ça fait vraimetn rêver des moments comme ceux là !!


Bisous Mélodie



reinette 27/08/2010 14:42



et nous rions ensemble de bonheur. que de joie et d'amour dans ces quelques mots.


amitiés



Présentation

  • : Le blog de Mélodie
  • Le blog de Mélodie
  • : Plaisir d'écrire
  • Contact

Profil

  • Mélodie

Le jardin de Mélodie

Toi, l'ami qui vient me lire,

Ici, tu es libre.
Tu peux juste passer le long de la clôture,
entrouvrir la petite porte,
ou bien venir t' asseoir sur le banc,
Coin-de-jardin.JPG t'imprégner des senteurs fleuries
des arbres de l'amour et de l'amitié,
des fleurs parfumées
De tendresse, de plaisir et de douceur
Reste, je te rejoindrais
à l'ombre des arbres
pour te donner la quiétude et la sérénité,
et si tu es bien, accepte quelques fleurs... 
Mon ami Sophocle,
ici tu verras comme
"il est doux de perdre la conscience de tes malheurs",
dis moi quand tu seras de passage!
Juste un signe qui sera
une graine de bonheur dans mon jardin! 

Recherche

Textes protégés

sceau1ah

00048925