Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2015 1 03 /08 /août /2015 12:47

Les cerisiers terminaient leur floraison. Sous le vent léger du printemps, les pétales voletaient et formaient un tapis de neige rosée. Quel calme, dans ce décor de carte postale du pays du soleil levant. Le navigateur avait accosté la veille et ce matin il s’était aventuré dans la ville muni d’un plan bien détaillé. Malgré cela, il s’était égaré, dépaysé par cette atmosphère exotique et cette foule pressée de gens rejoignant leurs bureaux ou chantiers. Disciplinés. Feu rouge : arrêtez-vous. Feu vert : on y va. Entrainé au milieu de la foule, c’est ainsi qu’il s’était perdu, empruntant, pour échapper à tous ces gens, une petite rue bordée de maisons de bois colorées et de boutiques dont il ne comprenait pas le commerce. Au bout de la rue, une petite place plantée de cerisiers ouvrait sur un grand parc. Curieux, il s’y aventura. Impressionné, il admirait cette végétation, au cœur de la ville, domptée mais aussi libre dans sa retenue et son exubérance. Ici et là de petits groupes de personnes pratiquaient une gymnastique orientale, d’autres leur séance quotidienne de yoga sous les cerisiers. Comme une peinture japonaise, ces images l’apaisaient et lui permettaient pour quelques heures d’oublier ses problèmes de bateau.

Au fronton d’un petit temple, il put admirer la tête rouge d’un dragon grimaçant, la gueule ouverte, la langue pendante et les dents agressives prêtes à mordre. Des moines bouddhistes le saluèrent en passant devant lui. Leur calme contrastait avec l’agressivité du dragon. Sur la droite du fronton, sa queue énorme s’étalait en méandres rouges. Rouge, couleur du bonheur ! N’est-ce pas ? Il reporta son regard sur la tête du monstre et plus particulièrement, les yeux. Des yeux énormes, exorbités, mais aussi des yeux curieux, bizarres, pers, un regard sournois, en dessous, plein de haine …

Sur son carnet de voyage, d’un coup de crayon assuré, il griffonna le monstre au milieu de quelques cerisiers en fleurs. Plus tard il y mettrait quelques couleurs et quelques mots , souvenirs d’une escale sur une ile japonaise.

07-2015 © Mélodie-M

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélodie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mélodie
  • Le blog de Mélodie
  • : Plaisir d'écrire
  • Contact

Profil

  • Mélodie

Le jardin de Mélodie

Toi, l'ami qui vient me lire,

Ici, tu es libre.
Tu peux juste passer le long de la clôture,
entrouvrir la petite porte,
ou bien venir t' asseoir sur le banc,
Coin-de-jardin.JPG t'imprégner des senteurs fleuries
des arbres de l'amour et de l'amitié,
des fleurs parfumées
De tendresse, de plaisir et de douceur
Reste, je te rejoindrais
à l'ombre des arbres
pour te donner la quiétude et la sérénité,
et si tu es bien, accepte quelques fleurs... 
Mon ami Sophocle,
ici tu verras comme
"il est doux de perdre la conscience de tes malheurs",
dis moi quand tu seras de passage!
Juste un signe qui sera
une graine de bonheur dans mon jardin! 

Recherche

Textes protégés

sceau1ah

00048925