Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 06:00

 

Voici le matin ! Matin d’été ! Matin-soleil !

L’ombre de la maison s’étire sur la terrasse. A peine levée, les cheveux en bataille, le pot de café fumant posé sur la table de jardin, j’ai bu sans la savourer ma première tasse de café, simplement pour avoir le goût du matin dans ma bouche. La dégustation sera pour la deuxième tasse, un peu plus tard. Installée sur la terrasse, je hume les odeurs de la nuit qui s’estompent arrosées par le soleil.  Douce langueur du matin où la nature s’éveille ignorant les bruits parasites de l’humanité encore endormie.

Mon stylo posé sur la table flirte avec les feuilles de papier immaculées. Le carnet Moleskine endormi attend que je vienne y puiser quelques idées jetées là au gré de mon imagination et de mes découvertes. 

Alors c’est mené d’une main de maître que le stylo s’élance essayant d’imiter son ancêtre le porte-plume dans l’art des pleins et des déliés. Dans sa hâte quelques accents où points sur les i ne se trouvent pas à leur place. Ceux-ci contrariés menacent de se déplacer pour se mettre en face de leurs points au risque de bousculer les consoles voisines. Que ferait un « i » sans sont point face au « m » massif, sûr qu’il ne fait pas le poids. Et ces « e » sans leurs accents, leurs mots appellent de toutes leurs lettres estropiées ou encore valides, les soins de la gomme. Mais celle-ci est absente, comme d’habitude quand on a besoin d’elle, bien à l’abri de la poussière au creux de la trousse, noyée au milieu des crayons. Devant tant de rébellion le stylo hésite puis d’une plume décidée pose les points sur les « i », les accents sur les « e » et au passage posent les barres aux « t » et, faisant plaisir au « m » accentué, rature l’inutile. C’est alors à la feuille blanche de discuter. Elle conteste le fait d’avoir été transformée en torchon. Le stylo s’excuse. La feuille de papier est triste de tous ces mots raturés, mais d’autres s' ajouteront dans les marges et quand il n’y aura plus de place des Post-it viendront se coller à elle. 

Matin-soleil, l’ombre se rétracte sur la terrasse et bientôt le soleil éclaboussera la table et les feuilles de papier, la tasse de café vidée, une belle journée s’annonce. 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélodie - dans Jeux de mots
commenter cet article

commentaires

sand 06/06/2010 16:15



Le soleil est tiombé en morceau aujourd'hui..........l'été s'installera-t-il bientôt?



Mélodie 07/06/2010 15:27



oui, bientôt, le 21 juin  



Présentation

  • : Le blog de Mélodie
  • Le blog de Mélodie
  • : Plaisir d'écrire
  • Contact

Profil

  • Mélodie

Le jardin de Mélodie

Toi, l'ami qui vient me lire,

Ici, tu es libre.
Tu peux juste passer le long de la clôture,
entrouvrir la petite porte,
ou bien venir t' asseoir sur le banc,
Coin-de-jardin.JPG t'imprégner des senteurs fleuries
des arbres de l'amour et de l'amitié,
des fleurs parfumées
De tendresse, de plaisir et de douceur
Reste, je te rejoindrais
à l'ombre des arbres
pour te donner la quiétude et la sérénité,
et si tu es bien, accepte quelques fleurs... 
Mon ami Sophocle,
ici tu verras comme
"il est doux de perdre la conscience de tes malheurs",
dis moi quand tu seras de passage!
Juste un signe qui sera
une graine de bonheur dans mon jardin! 

Recherche

Textes protégés

sceau1ah

00048925